Le voyage d'Ethylène | Ministère des Aquilons Favorables, par Dr Lichic
16016
single,single-post,postid-16016,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
 

Ministère des Aquilons Favorables, par Dr Lichic

Pataphysique_apercu

Ministère des Aquilons Favorables, par Dr Lichic

 

Département Sécurité / Conseils au voyageur

 

Pèlerinage ou balade, excursion ou expédition, le voyage doit rester un plaisir. Les quelques recommandations qui suivent permettront au sac voyageur de passer un moment heureux. Un sac averti en contient deux !

• Vaccins : nous rappelons à quel point un vaccin peut endommager l’épiderme fragile des Éthylènes. Cette pratique barbare est à prohiber à tout prix . Les vaccins anti-déchirure sont des escroqueries véhiculées par des individus peu scrupuleux.

• Orages : ne sous-estimez pas les orages et leur capacité à jeter le sac à terre. Restez attentifs à la météo !

• Renouvellement de l’air : un renouvellement régulier de l’air de votre poche est recommandé ; bien qu’un air connu apporte une sensation de confort, lié à l’homéostasie qu’il confère, il est en fait souvent vicié. Sans se dégonfler, il est possible l’air de rien d’en changer discrètement. L’OMS (Organisation Mondiale des Sacs plastiques) recommande 5 % d’air nouveau et frais par jour.

• Plages : les sachets plastiques affectionnent les plages, c’est bien connu. Rappelons qu’une exposition prolongée au soleil peut altérer votre couleur et favoriser une rupture de sacnévrisme.

• Branches : les branchages constituent des pièges inextricables dont il est quasiment impossible de se détacher sans profondes meurtrissures. Il est recommandé de voler en hauteur lors du survol des zones boisées. Des itinéraires « désert sécurisé » sont disponibles sur simple demande au Ministère. Les progrès de la déforestation permettent fort heureusement des vols de plus en plus aisés.

• Politique : de nombreux pays rétrogrades et conservateurs ont fait passer récemment des législations contre les sacs plastiques. Il est prudent d’éviter ces nations. Leur liste est disponible sur le site internet du Ministère.

• Enfants : ces détestables petits êtres présentent une propension sensible à nous capturer, nous gonfler et nous faire exploser. Il est recommandé de les étouffer sans pitié si l’occasion s’en présente.

• Prédation : Le monde reste un endroit dangereux. Des cas de prédation de sacs plastiques on été signalés partout sur la planète, par des animaux de toutes espèces : absorption par des chèvres, des dauphins, des tortues marines… Triste consolation, ces horribles bêtes meurent étouffées lorsqu’elles s’en prennent à l’un des nôtres. La plus grande prudence est recommandée avant chaque atterrissage ou bivouac. Des logements groupés sécurisés, sur des pointes émoussées de branches d’arbres, sont parfois organisés pour les routards.

Ces conseils de voyage, pour effrayants soient-ils, ne doivent pas décourager le sac voyageur. La planète, l’océan compris, est déjà largement colonisée par notre espèce et devient chaque jour plus sure ! Bon voyage !

 


 

L’auteur : Dr Lichic

Écrivain et auteur, Dr Lichic est un illustre Régent du Collège de Pataphysique depuis le 15 décembre 2009.