Le voyage d'Ethylène | Surfrider Foundation Europe
16010
single,single-post,postid-16010,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
 

Surfrider Foundation Europe

SurfriderFoundation_apercu

Surfrider Foundation Europe

 

Quand art et environnement s’associent pour lutter contre le fléau des sacs plastique à usage unique ! Véritable symbole de notre société de consommation, le sac plastique à usage unique est une cause majeure de la pollution actuelle des océans, provoquant des dommages irréversibles dans le milieu marin. Autant politiques, industriels que consommateurs, nous devons tous agir pour faire changer les choses. Si nous sommes responsables, nous sommes aussi la solution à cet enjeu environnemental devenu majeur.

Logo_SurfriderC’est pour cette raison que Surfrider Foundation Europe mène depuis des années des actions pour lutter et trouver des solutions à ce fléau. L’ONG, qui œuvre depuis plus de 25 ans pour la protection des océans et des littoraux, a placé ce combat au cœur d’une campagne dédiée. Des avancées et de réelles victoires ont pu être obtenues grâce à un travail de lobbying mais aussi à une forte mobilisation citoyenne sur le sujet.
Lancée en 2014, à l’occasion de la « journée mondiale sans sac plastique » la campagne « Ban the Bag » de Surfrider permet aux citoyens de s’unir et inciter leur mairie et les commerçants proches de chez eux à abandonner le sac à usage unique de leur propre initiative. Depuis le lancement de cette campagne, 35 mairies se sont engagées contre la distribution des sacs plastique à usage unique dans leur commune, ainsi que des milliers de commerçants en Europe.
Au niveau politique, des avancées significatives ont également été obtenues. S’il reste encore à faire pour parvenir à une interdiction généralisée des sacs plastique dans toute l’Europe, certains pays montrent déjà l’exemple en allant en ce sens. En France, Surfrider a discuté et argumenté durant de longs mois auprès des politiques pour obtenir l’interdiction des sacs plastique, ce qui est désormais chose faite ! Une victoire importante qui montre également que l’implication de la société civile et des citoyens peut avoir un impact sur les décisions politiques.

L’art est aussi un moyen de sensibiliser et de toucher les citoyens aux problématiques environnementales, à l’image de l’approche décalée proposée par Le Voyage d’Éthylène. En effet, la série de photos de Thierry Cron met parfaitement en lumière le contraste entre la légèreté de cet objet du quotidien – ce sac plastique qui, même s’il paraît à premières vues inoffensif, s’impose chaque jour un peu plus dans notre environnement –, et notre paysage naturel.

Et pourtant, une vie sans sacs plastique est possible ! Il existe de nombreuses alternatives qu’il ne tient qu’à nous d’adopter dans notre vie de tous les jours. Nous prenons même le pari que dans quelques années, nous regarderons en arrière en nous demandant bien pourquoi nous avions tant besoin de ces sacs alors qu’il est si facile de s’en passer.

Surfrider Foundation Europe

surfrider.eu/ban-the-bag/